Entre les murs

Mais en fait, qui participe à notre atelier de cinéma ? On a cherché dix élèves de France et d’Allemagne. Notre choix s’est porté sur …


Survolez l’image avec votre souris pour avoir plus d’informations sur les écoles.

Cinq élèves de l’école Fritz-Karsen à Neukölln, Berlin. C’est l’une des plus anciennes Gesamtschulen d’Allemagne. Entourée de grands espaces verts, on y apporte beaucoup d’importance à l’apprentissage en groupe et en autonomie, la cohabitation pacifique et la tolérance envers les camarades. De bonnes conditions pour un échange réussi avec d’autres élèves à Cannes…

… entre autres avec cinq cinéphiles de Hanovre qui s’engagent déjà dans un projet  franco-allemand : KINEMA. Grâce à cette initiative, qui résulte d’un jumelage entre la région Normandie et Land de la Basse-Saxe, les élèves du lycée Rinteln, de l’école Goethe à Hanovre et du lycée Hölty à Wunstorf étudient à plusieurs reprises des films et disposent également de premières expériences dans l’échange interculturel. Ce qui les aidera certainement quand ils rencontreront les jeunes français :

Du côté français, les élèves représentent deux écoles. La première est le Lycée Victor Hugo à Marseille qui se situe à proximité immédiate de la gare Saint Charles. Elle regroupe plusieurs communautés linguistiques et religieuses en son sein – « un réel enrichissement » pour la professeure d’allemand qui accompagnera cinq de ses élèves à la Semaine de la Critique.

En plus d’être la capitale de la France, Paris est aussi une vraie source d’inspiration pour les cinéastes de toutes les générations. C’est de là que viennent les élèves du lycée Henri Bergson. Ils sont environ 1000 élèves de la sixième à la terminale et bénéficient d’une large offre pédagogique, avec beaucoup de filières et un grand choix de langues vivantes. C’est un endroit où chacun peut trouver sa place et exploiter ses capacités. « Que l’avenir ne soit plus ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire », dixit le philosophe, prix Nobel de littérature en 1927, qui a donné son nom au lycée. De belles paroles et une belle devise pour les 5 jours à Cannes, non ?

Partagez avec vos amis









Submit