Graines de critiques

Avec l’aide et les précieux conseils de Xavier Leherpeur, journaliste et critique de cinéma notamment pour Le Nouvel Observateur, Le Masque et la Plume sur France Inter et le bimestriel La Septième Obsession, nos jeunes se sont à leur tour mis à l’écriture d’une critique. Voici les beaux résultats de leur travail sur le court-métrage « L’Enfance d’un chef » d’Antoine de Bary :

 

Xavier Leherpeur et les jeunes, échangeant sur le travail effectué

Xavier Leherpeur et les jeunes, échangeant sur le travail effectué

 

Critique de Tiguida, Catharina et Paula

Drôle, charmant, mais quand même réfléchi, « L’Enfance d’un chef » est un film typiquement parisien, réalisé par Antoine de Bary. Il raconte l’histoire d’un jeune homme qui affronte le monde des adultes poussé par ses parents. A travers ce film, on suit ses premiers pas, accompagné par ses amis qui ne rendent pas ses débuts dans la vie d’adulte plus faciles. On peut sentir la ressemblance entre les acteurs et le rôle qu’ils interprètent étant donné que le film a été écrit pour eux. La qualité du film ne fait pas regretter son statut de court-métrage. Les scènes qui s’enchaînent rapidement rendent le film plus vivant et plus dynamique. La maladresse des personnages et les situations ridicules font le comique du film.

 

Critique de Penda

« L’Enfance d’un chef » est un film français de comédie d’Antoine de Bary. C’est l’histoire d’un jeune homme de 20 ans nommé Vincent, qui est un comédien à succès à qui on vient d’offrir le premier rôle pour jouer le Général de Gaulle. Le film suit ses premiers pas dans l’indépendance.

Les personnages de Vincent Lacoste, Félix Moati et Thomas Blumenthal sont bien interprétés car le réalisateur a fait en sorte que les personnages correspondent aux acteurs et forment un groupe d’amis qui rapproche encore plus le spectateur des acteurs.

De plus, les scènes sont coupées, enchaînées pour donner du dynamisme, un style au film. Ce film est un excellent divertissement. À chaque scène, même mélancolique, il y avait une touche d’humour. À regarder !

 

Critique de Aleyna, Wasim, Yurena et Berya

« L’Enfance d’un chef » est tout simplement un court-métrage de qualité qui fait preuve d’un humour typiquement français. Le réalisateur Antoine de Bary s’est brillamment inspiré de son passé et de son vécu pour écrire ce film. Il a décidé de choisir comme acteurs ses amis proches et cela rajoute une touche d’authenticité et de simplicité au film. Vincent Lacoste, l’acteur principal, joue le rôle d’un jeune homme maladroit qui cherche à donner un sens à sa vie en emménageant dans son propre appartement afin de devenir plus indépendant. En jouant le rôle de Charles de Gaulle, cela met en avant le contraste entre le charisme de De Gaulle et la vie médiocre du personnage. Le style du réalisateur concernant les scènes coupées répétitives représente l’échec des ses multiples tentatives de réussir. Le film est convaincant par ses situations absurdes de la vie quotidienne et son humour français tout en restant très accessible au public étranger. En simplement 15 minutes, le réalisateur a réussi à faire surgir beaucoup d’émotions. C’est pourquoi il serait intéressant de visionner ses prochaines œuvres.

 

Chaque critique est lue à haute voix puis commentée

 

Critique de Maximilien, Julien, Vicky et Neval

Antoine de Bary nous propose une œuvre vivante, rythmée dans laquelle on suit la vie d’un jeune acteur peu talentueux mais très sympathique. Ce court métrage est une mise en abîme: Vincent Lacoste incarne un acteur jouant le rôle du jeune Charles de Gaulle, le personnage principal est montré dans sa vie quotidienne et professionnelle, ce qui rapproche le spectateur de cette bande de potes. Le jeune acteur est entre la fin de l’adolescence et le début de sa vie d’adulte. Le jeu d’acteur est si expressif que le spectateur a envie de faire partie de l’intrigue et de la bande de potes. Ce film est humoristique, direct et touche un public large: ce dont rêvait le réalisateur. Un film à voir mais malheureusement trop court.

 

Critique de Johanna, Osama, Alina et Ikrame

Drôle, enfantin, et sans prise de tête sont les devises de « L’Enfance d’un chef » réalisé par Antoine de Bary qui décrit la vie de Vincent, le jeune homme qui va jouer le Général de Gaulle. Ce court-métrage de 15 minutes paraît réaliste et simpliste sans faire passer un message aux spectateurs ce qui montre qu’on n’a pas besoin de trop réfléchir donc on peut se détendre en passant un bon moment. Les acteurs incarnent bien leurs rôles mais à certains moments l’humour n’y était pas. Le changement rapide de scènes rendait la chose moins ennuyante.

Par le titre, le réalisateur se moque de l’acteur principal. Pour terminer on peut dire que le film est fait pour les gens qui veulent voir un bon court-métrage à la française.

 

Critique de Rafa, Camélia, Rebecca et Samantha

« L’Enfance d’un chef » est un film portant sur la vie d’un jeune comédien de vingt ans, Vincent, qui décide d’emménager seul. Réalisé par Antoine de Bary, le film mélange le vécu du réalisateur et celui de Vincent Lacoste. Le personnage de Vincent semble perdu entre sa vie privée et professionnelle: le spectateur peut facilement s’identifier grâce à cet aspect sa personnalité. Malgré le vocabulaire quelque peu osé par moments, le film reste plaisant par son comique et est rythmé par les coupures soudaines. La touche de mélancolie à la fin du film permet de lui donner du sérieux et de donner un certain sens à l’histoire: celle d’une personne tentant de trouver son chemin. Même si les courts-métrages ne vous sont pas familiers ou que vous n’accrochez pas à ce format, celui-ci vous permettra de passer un agréable moment ; le voir entre amis renforcera d’autant plus l’ambiance du film.

Partagez avec vos amis









Submit